Bienvenue sur le blog de notre association citoyenne

27/01/2015

Ca se passe chez nos voisins Romillons : Sauvons la MJC !

Décidément, les MJC ne sont pas en odeur de sainteté dans le Nord/Ouest du département ! A Nogent sur Seine, c'est le bâtiment de l'ex MJC, témoignage de la mémoire sociale de notre ville, qui est dans le collimateur du Maire Hugues Fadin et de ses amis adeptes d'une ville/parking...
A Romilly sur Seine, c'est carrément la Maison des Jeunes et de la Culture (centre social), créée il y a 47 ans,  et ses ateliers et manifestations culturelles, qui sont la cible de la municipalité Romillonne. 
De Nogent à Romilly, qui se ressemble se rassemble dans l'intolérable ! 
Scandaleux !
Eric Vuillemin, Maire de Romilly sur Seine, et sa majorité municipale, ont décidé d'amputer de moitié la subvention de la MJC, de supprimer la subvention allouée au festival des "Mélomanies", de ne plus prendre en charge les postes de direction et de coordination (ce qui entraînera la perte du soutien de la Caisse d'Allocations Familiales, soit 70 000 euros), etc.
La fermeture de la MJC Centre Social appauvrira l'offre sociale et culturelle du territoire. 
Une mobilisation d'administrés, d'anciens bénévoles, d'usagers, est engagée sur FACEBOOK.

Nous invitons les Nogentaises et les Nogentais 
à soutenir les actions des défenseurs de la MJC CS 
en signant la pétition 



« Nous voudrions qu'après quelques années une maison d’école au moins dans chaque ville ou village soit devenue une maison de la culture, une maison de la jeune France, un foyer de la nation, de quelque nom qu'on désire la nommer, où les hommes ne cesseront plus d’aller, sûrs d’y trouver un cinéma, des spectacles, une bibliothèque, des journaux, des revues, des livres, de la joie et de la lumière. »
( Direction des mouvements de jeunesse et d’éducation populaire – circulaire du 13 novembre 1944)

Cet article est ouvert aux commentaires et témoignages de soutien 
(cliquez ci-dessous pour poster votre message).

5 commentaires:

Painault a dit…

Menace sur la MJC de Nogent et de Romilly.
Décidemment, la droite est cohérente. Après avoir supprimé la gratuité des transports scolaires dans le département, voila qu'elle s'en prend maintenant à la culture en menaçant l'existence des MJC. Des flics et des flingues, voila son programme!

Dominique Couturier a dit…

C'est un vrai scandale. Donner la priorité à la surveillance et la répression et sacrifier le social et le culturel, voilà un bon exemple ce qu'il ne faut pas faire...

Laurent Levasseur a dit…

Bonjour
A Romilly sur Seine, les Romillonnes et Romillons, les associations, subissent aujourd'ui une cure d'austérité intolérable.

La MJC de Romilly, comme toutes les MJC, sont des outils essentiels de développement de la vie sociale et culturelle d'un territoire.
La MJC de Romilly rayonne aussi jusqu'à Nogent sur Seine. Par exemple, le festival des MELOMANIES draine un public venu de toute l'Aube et bien au-delà. Les Nogentaises et Nogentais sont donc aussi concernés et doivent donc s'engager pour soutenir la MJC de Romilly.

Cordialement.

Marie Rivière a dit…

Hélas et encore hélas ! La culture toujours la cible privilégiée des politiques d'austérité . Une culture qui relie , une culture qui unit , qui fédère , qui enrichit et permet à chacun de se retrouver ! Que va -t-il nous rester ? Des caméras pour épier , surveiller , dénoncer et entretenir la paranoïa orchestrée par une droite de plus en plus dure , des policiers armés , la télévision comme horizon culturel , chacun chez soi ... Ce monde là ne me plait pas . La MJC et la culture en général , les centres sociaux sont des remparts . Il ne faut pas renoncer !

Anonyme a dit…

4 sur 4

une chance que les membres de l'Esprit d'Equipe soient là pour commenter les articles de l'Esprit d'Equipe, sinon ce serait le zéro pointé...