Bienvenue sur le blog de notre association citoyenne

08/02/2015

Les Nogentais ont la parole... Enfin !

http://www.lest-eclair.fr/nogent-sur-seine/la-securite-et-la-sante-a-nogent-au-coeur-des-echanges-ia0b0n343384


L'ESPRIT D'EQUIPE a tenu sa première RENCONTRE CITOYENNE sur les thèmes de la Sécurité et de la Santé.

Première Rencontre Citoyenne Nogentaise, ce vendredi 6 février à la MJC, initiée par notre association. L’esprit d’équipe a invité la population nogentaise, toutes tendances politiques confondues à venir débattre. Une cinquantaine de personnes ont répondu présents pour discuter autour de deux sujets d’actualité : la sécurité et la santé.

Concernant la sécurité, ont été abordés les thèmes :  voisins vigilants, vidéo protection, armement et rôle de la police municipale.


Voisins vigilants :

Il y a 8 voisins vigilants sur Nogent dont certains préfèrent garder l’anonymat de peur de représailles. Ce sont des relais entre population et gendarmerie. Leur rôle consiste à observer et faire remonter les faits « bizarres ». Ils sont en lien direct avec un gendarme référent.
Comment peut-on alerter quelqu’un qui est inconnu ?
La gendarmerie est-elle suffisamment présente et disponible en cas d’alerte ?
N’y a-t-il pas un risque de délation si le dispositif n’est pas cadré et défini ?
N’y a-t-il pas des risques d’erreurs ?
Les effectifs des gendarmes qui circulent dans Nogent sont-ils suffisants ?
Il ressort du débat que le système est mal connu des Nogentais et l’efficacité mise en doute pour lutter contre les cambriolages. Rien ne peut remplacer les liens sociaux, l’esprit d’entraide et la solidarité dans les quartiers. Chacun doit se sentir vigilant et responsable. Les liens citoyens dans les quartiers n’existent pas, chacun se replie sur soi, et c’est bien dommage… Peut-être faut-il initier des initiatives dans ce sens. Un besoin d’information se fait sentir sur les rôles précis du voisin vigilant, de la gendarmerie et de la police municipale.

Vidéo protection :

Des études montreraient que la vidéo protection réduirait sensiblement les taux de cambriolages. Cependant, le problème des libertés individuelles est posé, d’autant plus que ce qui devait être un système de visionnage à posteriori, uniquement en cas de délit, est finalement un système de surveillance en direct et permanente de la population par un agent municipal. 8 caméras sont actuellement en fonction dans des endroits stratégiques de Nogent (carrefours importants). Ce système doit-il être développé ? Les Nogentais sont-ils bien informés ? Le débat reste ouvert.

46 Nogentaises et Nogentais (citoyen(ne)s + élu(e)s ESPRIT D'EQUIPE, groupe TH NEESER et majorité municipale) ont animé cette première rencontre citoyenne


Police municipale armée :

Cette annonce faite par le maire lors de la présentation de ses vœux, semble diviser. Faut-il armer la police municipale ? Certains seraient favorables, d’autres soulignent le coût de l’armement, de la protection de cet armement, de la formation permanente des agents. Quel serait le rôle de cette police ? Ne modifierait-elle le regard des citoyens et de fait, son rôle de proximité, d’aide à la vie sociale dans la cité, son rôle de prévention ? La sécurité reste la fonction régalienne de l’Etat et est sous la responsabilité du sous-préfet et de la gendarmerie. Est-ce le rôle de la commune de se substituer à l’Etat ? A noter que depuis les évènements de début janvier, les policiers sont munis de gilets pare-balles.

Il ressort de ce débat que la question des libertés individuelles est indissociable des problèmes de sécurité, que des mesures coûteuses, lourdes, peuvent être décidées indéfiniment. Attention à la dérive sécuritaire qui rassure plus qu’elle n’est efficace. Une vraie prévention, des liens sociaux entretenus, une bonne information de la population et une action efficace de la gendarmerie, voilà des pistes retenues pour un éventuel futur débat…

L’avenir de la santé à Nogent :

Sujet qui est depuis longtemps au centre des préoccupations des Nogentais. Nous regrettons l’absence de représentants des professions de santé qui auraient pu contribuer au débat.

Cependant, le débat est bien posé.

Qu’en est-il de la pénurie annoncée de médecins ? Les éléments officiels fournis aux participants en début de séance ont montré que cette pénurie n’était pas le fruit du hasard. Depuis 20 ans les pouvoirs publics ont organisé cette carence en limitant le « numérus closus » (nombre de médecins) alors que tous les éléments statistiques (évolution de la démographie ; effet du baby-boom) permettaient d’ajuster en permanence l’offre de soins aux besoins de la population.
Où en est le projet de maison de santé initié par la municipalité précédente ?
Comment attirer des jeunes médecins ?
Comment conserver une médecine de qualité  et élaborer une politique de prévention?
Faut-il mutualiser les moyens et favoriser la coopération par le biais d’une maison de santé ? L’option prise par l’actuelle majorité permet-elle cela et l’embauche des médecins salariés, sachant 73% des jeunes médecins souhaitent travailler sous ce statut et en structure collective ?
Ce qui est sûr, c’est que des choix importants doivent être faits et très rapidement. Ces choix doivent être déterminés avec toutes les parties : assurés sociaux, professions de santé, élus.
Peut-être faudrait-il revenir sur l’ancien projet de santé en le revoyant à la baisse, en l’adaptant aux besoins réels de la population et des futurs médecins ?
Peut-être, faut-il mettre en place une mission municipale pluraliste afin d’ « ausculter » les différents type de structures qui fonctionnent ailleurs. En tous cas, Il faut agir vite en chasser les rancœurs du passé.
La balle est dans le camp des élus.

Beaucoup de questions abordées donc et un débat riche où chacun a pu s’exprimer librement, argumenter sans contrainte et sans animosité. Un regret cependant, l’absence de représentants des professions de santé, de la police municipale et de la gendarmerie, ainsi que la passivité des membres de la majorité municipale. Ceux-ci auraient pu apporter leur expérience, leurs informations. Merci à tous les participants et personnes excusées et rendez-vous à la prochaine Rencontre Citoyenne Nogentaise.


http://www.lest-eclair.fr/nogent-sur-seine/association-l-esprit-d-equipe-une-premiere-ia0b0n341347