Bienvenue sur le blog de notre association citoyenne

01/10/2015

La mémoire qui flanche

Je me demande si Hugues Fadin pense à la Communauté de communes quand il se rase le matin...
La question est posée, après l'initiative douteuse, vrai / faux putsh, de rassembler autour de sa personne les élus communautaires pour se pencher sur la santé financière de la COMCOM. Une initiative qui a fait pshiiiit mais qui traduit bien le malaise et surtout l'esprit de clan qui règne aujourd'hui à l'intérieur du conseil communautaire.

Alors, celui qui, durant des années, voulait être maire de Nogent sur Seine à la place du maire, et qui a fini par le devenir, caresserait-il l'espoir de devenir Président de la COMCOM à la place du Président de la COMCOM ?

Début Septembre, Hugues Fadin a fait sa rentrée très médiatique dans la presse locale, 2 interviews, 2 pleines pages pour parler de ses espoirs pour Nogent sur Seine et de son désespoir face à la situation financière de la COMCOM. A défaut de bouger et de faire bouger notre ville, il s'exprime, et il aime ça, surtout quand il n'a pas de contradicteurs face à lui. Plus à l'aise seul à la tribune que face à l'opposition en réunion du conseil municipal !

Des mots, donc, pour s'inquiéter des maux de la communauté de communes.

« J'oserais parler d'héritage », déclare-t-il à propos de la situation financière bien dégradée et inquiétante de la Comcom. Il fallait oser, il a osé ! Il est gonflé Hugues de parler d'héritage ! Toujours cette amnésie agaçante eu égard à ses responsabilités du passé ! Car les contribuables des 23 communes paient aujourd'hui, et risquent de payer demain, les conséquences des choix et décisions qu'il a lui-même soutenus et entérinés quand il appartenait aux majorités municipales et intercommunales présidées par Gérard Ancelin.

« Le trou se creuse », déclare-t-il encore à propos du coût des ordures ménagères. S'il y a des trous qui se creusent, ce sont bien ceux de sa mémoire qui sont aujourd'hui des gouffres !!!

Et que dire du trou, du fossé abyssal , entre ces nouveaux élus et une population qui s'inquiète de leur immobilisme et leur manque de proximité ! Je me suis amusé à faire un petit quizz autour de moi et, hormis Mme Durand, en charge de l'éducation, et Mr Mouilley, en charge des sports, les Nogentais ne connaissent pas leurs élus... Et, au jeu du serrage de mains dans les différentes initiatives locales, Gérard Ancelin reste encore la personnalité la plus courue...

Mais, bon, nous allons attendre la prochaine réunion du conseil municipal pour découvrir si l'été a été profitable à la réflexion de nos élus. Et si, en plus d'être bronzés et reposés, nos élus de la majorité municipale reviendront avec de meilleures intentions concernant le traitement de l'opposition. Tous mes encouragements à mes amis et élus de L'ESPRIT D'EQUIPE, Marie et Dominique.

Laurent Levasseur