Bienvenue sur le blog de notre association citoyenne

21/12/2015

Bateau-lavoir : Il y a des coups de battoir aux fesses qui se perdent !


" Parfois, le passé disparu, plus particulièrement le XIXe siècle, refait surface. Ainsi avec ce bateau-lavoir en construction, en plein centre de Nogent, sur le quai Carbonel. Amarrée sur la Seine, cette grande péniche de 30 m de long, pour 7 m de large pourra accueillir le public, sans conteste conquis par cette charpente chaleureuse, tout en bois courbé. Né de la passion et de l'art des charpentiers de Troyes et commandité par la ville de Nogent-sur-Seine, ce nouveau lieu de vie culturelle est exceptionnel» ( Le "Petit fûté » qui recense les  bonnes adresses en France et dans le monde).
Oui, Monsieur le Maire, oui Mesdames et Messieurs les maires-adjoints et conseillers municipaux de la majorité, le bateau-lavoir est bien un ouvrage d'art qui mérite autrement plus d'attention et d'intérêt que le mépris que vous affichez pour lui pour la seule et mauvaise raison qu'il est un élément de l'héritage que vous avez reçu de Gérard Ancelin.

« Chassez ce passé que je ne saurais voir », c'est la philosophie d'Hugues Fadin, comme pour porter l'estocade à son ex mentor Gérard Ancelin... Il y a des coups de battoir aux fesses qui se perdent !

Car le bateau-lavoir, qui est la copie de celui que la famille Viat a exploité pendant cinquante ans, sous le nom de "Bateau des Remparts", jusqu'à sa destruction par un incendie en 1934, fait partie de notre histoire, de notre patrimoine. C'est un témoignage de la vie quotidienne au bord du fleuve à la fin du XIXe et au début du XXe siècle. 

Alors, au diable les rancoeurs, le désir de vengeance, qui pénalisent le développement de notre ville.

Oui, ce projet patrimonial et social devait être mené dans le cadre d'un chantier d'insertion, oui le caractère « social » du projet a été malheureusement abandonné, oui ce projet a finallement coûté plus de 2 fois le coût initial... Ces dérives, ces engagements trahis, les élus de L'ESPRIT D'EQUIPE les avaient dénoncées durant le mandat précédent. Mais le mal est fait, et le bateau-lavoir, lui, véritable ouvrage d'art est bien là, et il est temps de lui donner enfin une affectation.
 
C'est ce qu'ont souhaité Marie et Dominique, dans leur question écrite, lors de la réunion du conseil municipal du 8 Décembre :

« Le 10 décembre 2014, le conseil municipal a créé un comité de pilotage pour décider de l’avenir du Bellevue et du bateau lavoir. Si, pour le Bellevue, nous avons quelques échos, rumeurs, puis contre-rumeurs, en revanche sur le bateau lavoir : aucune nouvelle!

Pouvez-vous, Monsieur le Maire, faire le point sur le travail de ce comité qui travaille (ou ne travaille pas) dans le plus grand secret, en tous cas sans en informer les conseillers municipaux ? Ne pensez-vous pas qu’il serait temps d’avoir un projet et de faire profiter la population de ce bateau-lavoir qui a coûté plusieurs centaines de milliers d’euros aux contribuables de notre commune et de la Région ?

C'est bien connu que les lavandières avaient la langue bien pendue ! Il serait bon qu' Hugues Fadin et les siens s'en inspirent et soient enfin plus loquaces sur leurs intentions pour ce bateau-lavoir...



2 commentaires:

Anonyme a dit…

Continuez de vous battre:
-pour que le bateau lavoir ait une fonction digne de ce qu'il est et de ce qu'il représente.
Il faut être plus vigilant : les alentours du musée sont malheureusement ratés à vouloir faire des économies de bout de chandelles: raccordement de bitum par ci, bordures laides par là.... Aucune continuité de revêtement vers le Bellevue etc.....Quel manque d'ambition! Cela n'est donc pas possible de se projeter à plus long terme? Tout cela sent l'étriqué , peut-être pas la naphtaline ! Quoi que!
-pour que les classes de neige soient préservées dans leur intégralité et dans leur qualité. Quel mépris pour les enfants qui pour certains attendent ce moment depuis plusieurs année.C'est sur, il vaut mieux fermer les stades plus tôt qu'avant, à 22h en été, pour avoir la paix, pour que ceux qui n'ont pas de jardin restent enfermés chez eux ou en tôle parce que trop d'oppressions les aura fait fauter...... que d'essayer de donner du bonheur et de l'activité à ces jeunes en été qui n'ont pas la chance d'aller en vacances et d'y profiter des activités extérieure une grande partie de la nuit.Vive la répression! Quelle honte! C'est écoeurant. Et le Forum du jeu vidéo, quelle démagogie!
-pour que Nogent ne soit pas phagocytée par Romilly . pour qu'elle puisse garder son autonomie, son identité de "belle endormie" .
Quitte à payer pas mal d'impots, je préfère payer pour les classes de neige que pour d'horribles rebouchages de trous dans le bitum....
C'est quand qu'on rêve? Heureusement qu'il y a eu le projet muséal de la municipalité précédente sinon je crois qu'on aurait eu un parking à la place de la MJC, des réfections de trottoir et de rue .....tout ce qui nous ennuie...des économie de sacs à crottes....et j'en passe dans le registre scatto.
Désolée pour les fautes de français, mais je suis très en colère.
Laurence.

Anonyme a dit…

je ne m'attendais pas à mieux.
c'est un conseil de revanche, pas de projet, évidemment.....
laurence.