Bienvenue sur le blog de notre association citoyenne

02/04/2016

Les mauvaises habitudes ont la vie dure

Un budget fait en catimini, sans aucune commission municipale pour le préparer ! Il fallait oser le faire !
Des conseillers municipaux (de la majorité comme de l’opposition) qui découvrent les chiffres… A priori, ça ne choque que nous, membres de L'ESPRIT D'EQUIPE.
Un budget entièrement élaboré par l’administration et arbitré par quelques élus de la municipalité, ça ne choque que nous. Une démocratie locale inexistante, les Nogentais oubliés, à qui on demande l’avis une fois tous les 6 ans, ça ne choque vraiment que nous.
Oui il y a de quoi être indigné ! Visiblement, nous sommes bien les seuls au sein de ce Conseil Municipal…
Oui, je l’affirme, la situation est pire qu’avant. Cette pointe de mépris, parfois d’arrogance, envers les membres de l’opposition, et dont Monsieur le Maire a été un temps la victime, est toujours de mise, mais Monsieur le Maire a été à bonne école pendant des décennies…
 
Autre raison de s’indigner : le sort réservé aux scolaires. Alors qu’on nous présente des
nombres de 5 ou 6 chiffres pour le musée (125 000 € pour l'inauguration !!!), la vidéo-protection, ou encore l’indispensable ( ???) géolocalisation (pour les véhicules municipaux), on demande aux écoles de faire l’économie de 2700€ sur les fournitures (crayons, cahiers, livres), sans doute des objets de luxe, 20% sur le gros matériel (mobilier, ménage…), 8% sur les classes de neige, 25% sur les classes lecture. Après la suppression du dictionnaire offert aux CM2 et un budget « langage » (environ 10% du budget fournitures) disparu comme par magie l’an dernier, voilà donc comment notre adjointe à l’éducation compte s’y prendre pour accompagner la réussite scolaire des petits Nogentais, comme elle l’a promis au début de son mandat.

Alors, bien sûr, on nous rappelle toujours qu’on ne voit que le négatif, que ça pourrait être bien pire, que les jeunes vont avoir un beau restaurant scolaire, des belles tablettes numériques. De quoi se plaint-on ?
Marie et moi, qui étions partis dans l’aventure municipale avec l’espoir de pouvoir enfin participer de manière constructive à la politique de notre commune dans une équipe renouvelée,  sommes définitivement refroidis. Ils se passent de nous, ils se fichent de nous, ils nous raillent, mais nous n’abandonnerons pas, nous nous acharnerons à préserver le peu de démocratie qui reste et garantir les droits et les intérêts des Nogentais oubliés.
Dominique Couturier

2 commentaires:

Anonyme a dit…

c'est bien de ne pas abandonner mr couturier mais comme vous le laisser entendre dans votre article:fadin s'en fout de l'opposition!alors bon courage quand même car 4 ans encore ça va être long!!

Anonyme a dit…

mdr la photo !!