Bienvenue sur le blog de notre association citoyenne

02/11/2014

Le Bellevue toujours sous perfusion...

conseil municipal du 27 Octobre, chapitre II

La commission « ad hoc » créée le 8 octobre, ou plutôt « ajustée dans sa composition », pour se pencher sur l'avenir du Bellevue est déjà morte et enterrée !


A peine 20 jours, une existence bien éphémère pour une instance sensée parler d'avenir ! Les funérailles ont eu lieu lors de la dernière réunion du conseil municipal du 27/10... Balayé, le scrutin du 08/10 au conseil municipal pour désigner les membres de la commission, comme un coup de poignard dans le dos de la démocratie représentative.

L'autopsie de ladite « commission ad hoc » a livré ses conclusions : Le résultat du vote ne satisfaisait pas la majorité municipale, alors Hugues Fadin et les siens ont choisi de la dissoudre ! Il faut croire qu'une certaine figure de l'opposition et du passé y avait été décrétée « persona non gratta ». Et que la consigne passée dans la majorité pour faire élire notre amie Marie Riviere qui n'était pas candidate (!) n'aura permis qu'à donner du croustillant à la presse locale pour sa rubrique « SEINE DE MENAGE » et à faire (sou)rire la rue Nogentaise (Extrait : « Lors du vote de la composition de la commission pour le Bellevue, on l'a – NDLR : Catherine Rosian, élue de la majorité – entendue dire à sa voisine - de la majorité également - qu'elle voterait pour qui elle voulait. Et de lui répéter plusieurs fois : « la prochaine fois je te dirai pour qui voter ». »). 

La commission « ad hoc » est donc morte et enterrée. Aussitôt remplacée par un « comité de pilotage » chargé de se pencher sur l'avenir du Bellevue et du bateau-lavoir, composé d'élus (?) et de … restaurateurs et cafetiers. Toujours pas question d'associer les Nogentais, qui sont aussi les contribuables, à la réflexion...
Pourtant, voici ce que twittait Hugues Fadin en Janvier 2013, quand il était encore dans l'opposition (c'était à propos du projet de restaurant scolaire) :


La présence de professionnels de bouche dans ce comité n'a pas manqué d'interloquer nos 2 élus de L'ESPRIT D'EQUIPE qui, lors de la précédente réunion du conseil, s'étaient déjà interrogés sur les motivations de la décision de la majorité municipale de faire l'acquisition d'une LICENCE IV. « Il est temps d'assumer que le Bellevue sera une brasserie » a lancé au Maire l'opposante Estelle Bomberger.

Marie et Dominique, ainsi que les 4 du groupe de Thierry Neeser, se sont abstenus à propos de cette pantalonnade...