Bienvenue sur le blog de notre association citoyenne

03/06/2015

Hugues Fadin, chantre de l’expression libre… en dehors du Conseil


L'argent des contribuables
Nogentais
ne doit pas servir à financer
la propagande d'un
parti politique 
Ainsi, chers contribuables Nogentais, sachez que notre maire ne trouve rien à redire quant à l’utilisation que font les conseillers FN de leur tribune d’expression libre dans le magazine municipal financé par les contribuables Nogentais : de la pure propagande d’un parti politique national, bien lion de l'actualité et de la réalité Nogentaises.
Et, de peur d’irriter ses alliés de circonstance, notre cap’tain Hugues s’assoit bien volontiers sur les recommandations de l’article L2121-22 du Code Général des Collectivités Territoriales, sur l’avis de l’Association des Maires de France présidée aujourd'hui par François Baroin, AMF sur laquelle s’est pourtant appuyée la municipalité pour rédiger le règlement intérieur du conseil municipal, ou encore sur l’avis du Ministère de l’intérieur et du Conseil d’Etat, qui recommandent que cette tribune concerne uniquement des sujets d’intérêt local. Nous, conseillers de L'ESPRIT D'EQUIPE, avons toujours consacré cet espace à des sujets concernant Nogent sur seine et les Nogentais.
Hugues Fadin s’est simplement trompé de réponse : au lieu de répondre à ma question orale, il a répondu à une question écrite que notre groupe lui avait envoyée ... un mois auparavant !!!  Mais peut-être découvrait-il cette réponse (rédigée par un proche)… Avec un peu de vigilance et de subtilité, il aurait pu éviter de donner des leçons d’expression libre et me couper la parole aussitôt après, de manière très irrespectueuse et méprisante…
Oh, il pourra toujours dire, comme il en a l’habitude, que le débat n’était pas apaisé, et pour cause, son allié de circonstance, hurlait quelques gentillesses à mon encontre. Notre maire s’est donc permis de lever la séance avant que je n’aie pu développer calmement mes arguments. Ça l’arrangeait certainement.
Il aurait suffi, monsieur Fadin, plutôt que de lire un courrier de 4 pages (écrit par qui ?) qui ne répondait pas à ma question, de dire que vous aviez le droit de passer outre les recommandations ci-dessus et de satisfaire celles et ceux, autour de vous, qui avaient déjà exprimé leur désir de se coucher avant minuit....
Dominique Couturier
Conseiller Municipal

Lire ou relire notre article du 10 mars 2015 : La loi du bâillon
http://lespritdequipe.blogspot.fr/2015/03/la-loi-du-baillon.html