Bienvenue sur le blog de notre association citoyenne

13/01/2016

Cérémonie des voeux : le (nouveau) rendez-vous manqué de Monsieur le Maire

C'est bien connu qu'on ne fait pas d'omelette
sans casser des ... vœux ! Celle servie ce 12 Janvier 2016 par Hugues Fadin aux forces vives de la commune et de l'intercommunalité était vraiment indigeste et en plus de casser ces vœux, Hugues a cassé l'ambiance !
 
La cérémonie des vœux est un rendez-vous incontournable, et incontourné par toutes celles et tous ceux  qui font vivre notre commune et / ou qui souhaitent voir et être vus, un rendez-vous de rassemblement, de partage et de convivialité (tout ce dont nous avons tant besoin, et tant défendu, après les dramatiques évènements qui ont endeuillé notre nation). Du moins, c'est ce que devrait être une cérémonie des vœux qui se respecte et qui respecte autrui !
 
Malheureusement, Hugues Fadin a de nouveau raté une marche, celle de la dignité, et s'est lamentablement "planté" face à un parterre de "personnalités" et autres "VIP" médusées par tant de maladresse, d'hypocrisie, d'irrespect, et j'en passe... 
Monsieur le Maire a saboté cette cérémonie, a détourné cet esprit Républicain de rassemblement dont nous sommes tous demandeurs aujourd'hui, pour étaler, comme de sale habitude quand il est au contact d'un public, ses rancoeurs et son discours de division.
 
Une tribune pour continuer à régler ses comptes avec le passé, et à faire de l'autosatisfaction avec des évènements et des projets dont il n'est même pas l'initiateur mais seulement l'héritier.
Et de l'entendre se réjouir qu'il n'est "plus seul" à dénoncer la perversité du PPP du musée ! Alors qu'il en avait voté le principe et le recours et s'était "fait porter pâle" le soir où le conseil municipal devait donner ou non l'autorisation au Maire de le mettre en œuvre... Quel culot !
 
Un mauvais esprit  qui a beaucoup fait causer dans le public. Il serait intéressant de savoir ce qu'en ont pensé ses nouveaux amis Romillons venus en nombre, comme pour réaffirmer leurs vœux de convoler en justes noces avec Nogent et sa Comcom.
 
Hugues Fadin avait là l'occasion gagner en respectabilité, c'est loupé !  Quelle déception !
 
Laurent Levasseur

Aucun commentaire: