Bienvenue sur le blog de notre association citoyenne

18/02/2016

Les agents EDF ont battu le pavé nogentais

Enfin un peu d'animation dans notre ville !
Ambiance bon enfant et de kermesse, saucisses et merguez... Serait-ce enfin les premiers frissons du changement promis par Hugues Fadin et la nouvelle municipalité ?
 
Plus sérieusement, car le sujet est très sérieux, plusieurs dizaines de salariés du centre de production nucléaire, ont participé ce jour  à un rassemblement devant la sous-préfecture pour dire "NON au démantèlement d'EDF". Distribution de tract aux automobilistes et usagers.
Une mobilisation intersyndicale pour dénoncer "les orientations stratégiques de l'entreprise pour 2016/2018 et leurs conséquences sur l'emploi (4200 postes en moins dans les années à venir pour l'ensemble des métiers)".
 
à l'entrée de la centrale

 

devant la sous-préfecture
Une mobilisation pour dénoncer aussi "le projet de fermeture anticipée de centrales au fuel (Porcheville, Cordemais) qui tiennent pourtant toute leur place dans le mix énergétique, en particulier pour le passage des pointes de consommation".
 
Il serait intéressant de savoir si notre maire soutient ce mouvement...
 
 

1 commentaire:

Painault a dit…

Je suis egalement impatient de connaître sa position sur le sujet, sachant que son prédécesseur avait clairement pris position pour la libéralisation et l'ouverture du capital d'EDF en 2004 arguant du fait que dans le mot liberal il y avait le mot "liberté"....et qu'il s'agissait d'une évolution normale du systeme. Chacun appréciera au regard de la situation actuelle la pertinence du propos ! Peu de temps après alors qu'il était comme sa majorite appelé a voter un vœu de l'esprit d'équipe contre la loi NOME, nouvelle étape dans le démantèlement d'EDF, il avait voté contre en rééditant sa diatribe comme sa majorite et son oppositin de droite au pouvoir aujourd'hui. Espérons qu'il n'ait pas commis les errements idéologiques concernant le musée Camille Claudel......Le coût de ce dernier pourrait être alors, comme le coût de l'électricité " libéralisée, fatal au porte monnaie des citoyens nogentais.